5 raisons d’assister au FoodCamp

Cette année, j’en serai à ma première participation au FoodCamp de Québec, même si l’événement en sera pour sa part à sa quatrième édition. Pour les trois premières, comme je faisais partie du comité organisateur, je n’ai pas vraiment profité de tout ce qu’il y a à découvrir et à savourer pendant cette journée faite sur mesure pour les gourmands comme moi. Alors, cette année, je m’en promets!

Comme après chaque édition, il y a toujours quelqu’un dans mon entourage qui me dit « ah ouin! Le FoodCamp… Avoir su, j’aurais participé! », je ne prends aucune chance et je vous donne ici 5 bonnes raisons de ne pas rater votre chance cette année.

NOTE: au moment d’écrire ces lignes, alors que le FoodCamp se tient les 18 et 19 avril prochain, il restait à peine plus de 100 billets en vente sur les 500 billets disponibles à chaque jour. Si j’étais vous, j’achèterais dès maintenant! D’ici peu, ce sera complet!

5. Parce que c’est un événement made in Québec, par des gens de Québec, qui s’impose sur la scène culinaire provinciale
Si je n’étais pas modeste, je vous dirais même que l’événement pourrait facilement se distinguer sur la scène internationale. Je m’explique…

Alors que j’avais le nez collé sur l’événement, je ne réalisais pas son ampleur. Servir 300 bouchées par présentation, avec 6 à 7 présentations dans une journée? C’est ce qu’on a fait la première année. Je me suis seulement rendue compte à quel point ça relevait de l’exploit lorsque j’ai assisté au festival Omnivore à Montréal. Cet événement, qui parcourt le monde, rassemble des chefs de différents pays pour des présentations culinaires similaires à celles du FoodCamp. Elles se font devant 100 ou 150 personnes lorsque la salle est pleine. Et on ne sert aucune bouchée – les participants pigent à qui mieux mieux dans le plat préparé par le chef, en tentant au passage de prendre une photo ou deux.

Et c’est là ce qui fait la différence FoodCamp: l’événement est pensé pour les participants. Des écrans géants retransmettent les manipulations des chefs sur scène, afin que tous voient bien, peu importe leur emplacement dans la salle. Des bouchées de chaque présentation sont servies aux participants. Des exposants les attendent pour leur faire découvrir leurs produits…

Bref, c’est un événement dont on peut collectivement être fiers, car son succès réside dans notre participation à tous.

4. Parce que l’événement se tient cette année sur 2 jours
L’an dernier, la programmation a donné un joyeux casse-tête aux organisateurs. Trop de chefs pour une journée, pas assez pour en faire 2… Et l’inquiétude de savoir si les participants seraient au rendez-vous sur deux jours… Cette année, pas le choix, on fait le saut! On nous propose donc 2 jours de présentations, mais qui ne sont pas trop chargés, ce qui laissera le temps de jaser, et de faire tranquillement le tour des exposants!

Une recommandation: prévoyez quelques provisions d’argent comptant, car il est parfois possible d’acheter des produits de certains exposants sur place.

3. Parce que l’événement est de retour au Fairmont Château Frontenac pour une deuxième année
On dira ce qu’on voudra – le Château, c’est le Château! L’établissement traverse une grande période de changement présentement: si l’aspect esthétique est complété avec les rénovations majeures qui ont été effectuées récemment, on sent que le vent de changement n’a pas fini de souffler sur la vénérable institution.

Je jongle toujours avec l’idée de prendre une chambre au Château pour l’événement – vous me direz que j’habite à quelques minutes de là, mais c’est une occasion rêvée de découvrir l’hôtel… et de maximiser les heures de sommeil!

2. Pour les chefs qui reviennent
Le FoodCamp, c’est un peu aussi une histoire d’amour avec des chefs qui reviennent d’édition en édition tellement leur expérience les a emballé! C’est avec plaisir que je retrouverai sur scène Martin Juneau, qui nous donne toujours des trucs terre-à-terre qu’on peut définitivement appliquer chez soi, et Patrice Demers, qui réussit à me donner le goût de faire de la pâtisserie. Et on se rappelle le fameux selfie de Jérôme Ferrer et Marie-Chantal Lepage l’an dernier – comme M. Ferrer est de retour cette année, est-ce que l’exploit sera répété?

1. Pour les chefs qu’on va découvrir
Le FoodCamp, ça sera pour moi l’occasion de découvrir le Chef Antonio Park du restaurant Park à Montréal qui nous éblouit sur Instagram avec toutes ses présentations culinaires. Ce sera aussi l’occasion de découvrir Louis Pacquelin, de Panache: sans tambours ni trompettes, la qualité est toujours constante et les saveurs inspirées chez Panache. Et finalement, même s’il était du FoodCamp de l’an dernier, Stéphane Modat prendra cette fois-ci le plancher en compagnie de François Chartier – c’est une petite victoire pour le FoodCamp, car c’est depuis la première édition que nous rêvions de l’avoir avec nous. Et on pourra profiter de la présence de Stéphane Modat qui deviendra un vedette du petit écran dès la prochaine saison de Les Chefs! où il sera juge permanent aux côtés d’Anne Desjardins (qui était elle aussi de la dernière édition du FoodCamp).

 Bref, les 18 et 19 avril prochain, le printemps sera enfin là, et je me promets un weekend rempli de découvertes, de rencontres et d’inspiration!

NDLR: À ceux qui se diraient « Ouin, on sait bin, tu les as pas payé, tes billets! », je vous réponds Faux! Même si je suis une ancienne organisatrice de l’événement, j’ai tenu à payer mes billets afin de démontrer ma confiance, mon appréciation et mon support envers l’événement. Ce billet n’est donc pas commandité 😉

Publicités

4 réponses à “5 raisons d’assister au FoodCamp

  1. Pingback: Chartier nous donne 4 bonnes raisons de plus d’aller au Château Frontenac | Sylvie Isabelle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s