Légende relève son défi

Le bruit s’est rapidement répandu chez les gourmands de Québec lorsqu’on a su que les propriétaires de la table gastronomique 5 Diamants La Tanière, Karen Therrien et Frédéric Laplante, allaient prendre possession du local laissé vacant par la fermeture du Moss afin d’y ouvrir un deuxième établissement: Légende par La Tanière. La première chose que j’ai pensé, c’est qu’il ne fallait pas avoir froid aux yeux pour appeler son resto Légende – ça appelle immédiatement l’adjectif « légendaire », et il faut drôlement impressionner ses convives pour se le mériter, cet adjectif.

Après y avoir fait 2 visites, je dois en convenir: il est fort possible que ce resto passe à l’histoire de la ville!

Lors de ma première visite, j’étais parmi les chanceuses qui ont eu l’occasion d’aller visiter les lieux lors du cocktail d’ouverture: l’endroit était bondé, signe que le resto était attendu de pied ferme. J’y ai dégusté quelques bouchées, juste assez pour me donner envie d’y retourner afin de pouvoir en parler vraiment: un cocktail dinatoire, c’est chouette pour socialiser, mais ça ne donne pas vraiment la mesure d’un menu.

Si vous souhaitez lire les impressions de collègues blogueurs sur ce cocktail dinatoire, vous pouvez lire Hungry Rachel et Francis de Tranche de pain.

Les lieux
Pour moi, la déco d’un restaurant est toujours très importante – c’est là que se manifeste en premier lieu la personnalité des propriétaires. Chez Légende, le bois est à l’honneur, un mélange de rustique et de design, avec de belles grandes lampes qui donnent un air aérien à l’espace. C’est chic, mais simple aussi – on se sent chez soi, en robe cocktail ou en jeans et t-shirt. C’est convivial et accueillant, juste assez formel, mais pas guindé. Un juste milieu qui augure bien pour le passage de la table gastronomique 5 Diamants à la table bistro.

Le personnel
Ensuite, le service que l’on reçoit dans un resto est à peu près ex æquo avec la nourriture qui nous y est servi. En salle chez Légende, vous reconnaîtrez des visages si vous êtes des habitués du Clocher Penché, du Matto ou d’autres restos de Québec. Le service est souriant, accueillant, efficace et assuré – on voit tout de suite que le personnel en salle a de l’expérience, et c’est appréciable.

Un mot sur le sommelier, Jean-Sébastien, qui s’est occupé de moi et de mon amie Miss Papila tout au cours de la soirée: wow! Encore une fois, je me demande ce que les agences de voyage font à ne pas engager de sommelier pour nous vendre des voyages! Tout au cours de la soirée, Jean-Sébastien nous a décrit et conseillé ses vins avec une passion contagieuse, qui n’avait d’égale que sa passion pour ses plats.

Chez Légende, le service fait définitivement partie de l’équation pour une soirée parfaite.

Les vins
Non seulement la carte des vins est-elle magnifique, on nous propose des vins au verre bien choisis, en version 3oz ou 4oz. Je dis BRAVO! On a donc la possibilité de goûter à des trucs introuvables en SAQ, sans avoir à se procurer la bouteille au complet. Brillante attention!

Les plats
Une autre idée qui plaira aux gourmands: les plats sont tous offert en format entrée ou plat principal! Voilà qui nous permet de goûter à plus d’une chose.

Ma recommandation: partagez un plateau de charcuterie ou une assiette du pêcheur, et enchaînez ensuite avec 2 à 3 plats en format entrée.

Ma constatation: rien n’est laissé au hasard, que ce soit au niveau des saveurs ou de la présentation. Tout est aussi beau que bon – Légende, c’est la qualité d’un 5 Diamants, qu’on se le tienne pour dit.

Ce que j’y ai mangé
Sans entrer dans des descriptions qui n’en finissent plus, voici ce que j’ai savouré chez Légende, et qui vous mettra l’eau à la bouche!

Le plateau de charcuteries maison
Pour vous dire combien c’est bon, j’ai demandé à notre serveur si les charcuteries étaient aussi vendues « pour apporter »! Les accompagnements rehaussent parfaitement les saveurs et il y a fort à parier que je repasserai chez Légende d’ici la fin de la semaine pour y acheter les graines de moutardes marinées qu’il est possible de se procurer – j’en aurais pris un bol complet! Je craque aussi pour la succulente salsa de maïs!

À la suggestion de notre sommelier, nous avons accompagné le tout d’un vin québécois du vignoble Le Nordet et un Côte-de-Brouilly.

L'incontournable plateau de charcuteries - un must!

L’incontournable plateau de charcuteries – un must!

Le flétan
Une seule description possible: ça fond dans la bouche! Servi avec cresson, brandade, fumet et pois vert, accompagné d’un superbe vin blanc d’Espagne. À ma prochaine visite, il est fort probable que c’est ce que je prendrai à nouveau, mais en plat principal cette fois! Miss Papila avait pour sa part opté pour le carpaccio de wapiti servi avec tofu maison (euh… je suis sans mots tellement c’est bon!) et argousier (l’ingrédient tendance 2014).

Les animelles d’agneau
Et oui, je me suis laissée convaincre de commander ce plat! Qu’est-ce que c’est, des animelles? Et bien ce sont des testicules – j’imagine déjà le nombre de recherches Google qui aboutiront sur mon blog grâce à ce mot et qui en repartiront bredouilles! Servi avec topinambour, cipollini, têtes de violons et rabioles et accompagné d’un vin rouge du Rhône.

J’avoue, j’ai aimé!

Les animelles - osez!

Les animelles – osez!

Le caramel
Miss Papila m’a convaincue de partager le caramel est dessert avec elle… et je n’ai pas regretté non plus, surtout que c’était accompagné d’un Vinsanto Riserva – ça rappelle le porto, mais sans la lourdeur. Quant au dessert, le pâtissier Pavel Wlodarczyk n’a pas fini de faire des adeptes – le caramel était un parfait mélange de sucré-salé et de textures. Un rêve! Pas de photos de dessert – l’éclairage trop cru de nos iPhones ne rendait pas du tout justices à la beauté du plat.

Mon verdict?
Tant en assiette qu’en resto, on voit bien que tout est réfléchi, mesuré, calculé, étudié… mais on ne le sent pas! Ce qu’on ressent, c’est un plaisir pur pour les yeux et les papilles, la passion pour la gastronomie, le partage, un confort de tous les instants, dès notre accueil.

Je crois tout simplement que Frédéric Laplante et Karen Therrien, appuyés de toute leur équipe viennent de frapper tout un coup de circuit!

Vous voulez y aller? (En fait, vous DEVEZ y aller!)
255 Rue St-Paul
Québec (Qc)   G1K3W5
(418) 614-2555 (je vous recommande de réserver)

Sur Facebook

Un immense merci à Karen Therrien et Frédéric Laplante, à Jean-Sébastien Delisle pour le service (et le goût de partir en voyage dans un vignoble!), et à toute l’équipe de Légende pour l’accueil souriant et chaleureux. Vous me reverrez souvent chez vous!

Publicités

3 réponses à “Légende relève son défi

  1. Pingback: FoodCamp + Québec Exquis = Légende! | Sylvie Isabelle·

  2. Pingback: Restaurant Légende par La Tanière : un véritable coup de coeur | Harnois à la carte·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s