Le Laurie Raphaël nous invite Sous le passe

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée au lancement du tout nouveau blog du Laurie Raphaël, Sous le passe du Laurie Raphaël. Signe évident que médias sociaux et gastronomie sont une combinaison gagnante, nous étions quelques blogueurs à avoir été invités à découvrir le tout.

Pourquoi un blog?
Pour mille et une bonnes raisons, vous dirais-je!

Tout d’abord, comme on s’en doute, Daniel Vézina et Suzanne Gagnon, son associée et complice, sont à effectuer une douce transition afin de laisser place à la relève, leurs enfants Laurie et Raphaël. Après tout, le Laurie Raphaël vient de fêter ses 20 années d’existence, tout un record dans le milieu de la restauration. Et qui dit transition vers la nouvelle génération dit aussi intégration de façons de faire qui ressemblent à cette génération.

Un blog aussi parce qu’on ne traverse pas 20 années de restauration sans s’adapter aux tendances et sans mettre à profit toutes les opportunités qu’on peut saisir, ce qui inclue les opportunités technologiques.

Mais au-delà de tout ça, ce qui m’a attiré dans cette idée de blog, c’est l’idée de traçabilité, et surtout de documentation que l’on retrouve comme fil conducteur.

La gastronomie, c’est de l’art.
En effet, l’une des intentions de l’équipe du Laurie Raphaël, outre de favoriser la proximité avec ses chefs et ses artisans par le biais de clavardage occasionnel, c’est de documenter l’évolution de l’élaboration d’un menu: les tests, les essais, les erreurs, les inspirations, les doutes, les découvertes… Bref, on documentera le processus de création culinaire, au même titre qu’un processus de création artistique.

Et pourquoi pas quand on s’y arrête? Après tout, il ne semble pas y avoir de consensus sur ce qui constituera le 10e art… et l’art culinaire et la gastronomie font partie du lot des possibles. Dès lors, le concept de documentation du processus de création culinaire devient pour moi excessivement intéressant – on l’a fait dans une certaine mesure avec El Bulli; on a effleuré le monde culinaire avec Durs à cuire, le documentaire qui porte sur Toqué! et Au Pied de cochon; Anthony Bourdain nous a révélé quelques secrets dans Kitchen Confidential… Mais outre le documentaire sur El Bulli, à ma connaissance, on s’est très peu attardé au processus de documentation d’élaboration d’un menu gastronomique.

L’idée est certainement suffisamment intéressante pour être explorée, et elle exigera certainement de l’équipe du Laurie Raphaël rigueur et constance… ce que dénotent leurs 20 ans d’existence.

Des blogueurs bouffe… c’est gourmand!
Bien entendu, quand on invite des blogueurs bouffe, inutile de penser retenir leur attention une minute dès qu’on leur sert quelques bouchées – c’est le moment de photographier, d’Instagramer, d’immortaliser, sans parler de savourer! Dans mon cas, c’est lorsqu’on dépose devant moi du foie gras que je perds toute capacité de concentration… et comme au Laurie Raphaël on camoufle le foie gras sous une barbapapa à l’érable, c’est suffisant pour que j’exerce mon droit de veto et m’empare de la bouchée restante, sans égards pour mes collègues blogueurs!

Et on termine sur deux dernières notes…
Nous avons donc eu l’occasion de rencontrer Raphaël Vézina (oui, le fils de). Gageons que d’ici quelques années, il se sera fait un nom pour lui-même. Simple, accessible, articulé, passionné… Je m’étais déjà fait la réflexion qu’il était un « naturel » en le voyant à la télé aux côtés de son père, mais je crois sincèrement que nous avons là un futur grand chef. Ben oui, que voulez-vous, rendu à presque 40 ans, je peux bien faire ma matante un peu! Mais il y a là du potentiel, et il me semble qu’il n’y a même pas à forcer la note, simplement qu’à profiter et continuer sur sa lancée. Vous allez me dire qu’il est tombé dedans quand il était petit? Peut-être… mais encore faut-il vouloir continuer, et je ne crois pas que ça se simule. La passion est sincère!

Le chef Raphaël Vézina à l'oeuvre

Le chef Raphaël Vézina à l’œuvre

Enfin, le 7 mars prochain à 19h, c’est votre chance de clavarder avec Monsieur Les Chefs! lui-même, Daniel Vézina! Si ça vous intéresse, rendez-vous sans tarder sur le blog du Laurie Raphaël, section On jase pour créer votre compte.

Publicités

8 réponses à “Le Laurie Raphaël nous invite Sous le passe

  1. Pingback: Blogue et dégustation au Laurie Raphaël | Harnois à la carte·

  2. Pingback: #QcExquis | Deuxième arrêt: Laurie Raphaël | Sylvie Isabelle·

  3. Pingback: Quand les vins des Côtes de Bordeaux nous invitent au Laurie Raphaël… | Sylvie Isabelle·

  4. Pingback: La cabane à sucre du Laurie Raphaël: pause sucrée | Sylvie Isabelle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s