Soupe thaï au cari et lait de coco

Quand il fait froid (et quand ça fait partie de nos résolutions!), rien ne vaut une bonne soupe thaï bien épicée! Voici donc comment je fais la mienne: laissez-vous inspirer!

Le bouillon
Un bouillon savoureux est la clé de toute bonne soupe. Vous aurez besoin d’environ 6 tasses de bouillon pour cette soupe.

Cette fois-ci, j’ai tout simplement mis dans un grand chaudron les écailles de crevettes décortiquées (que j’utiliserai plus tard dans la soupe).

L’étape suivante est ensuite d’aromatiser ce bouillon: j’y ajoute un oignon coupé en quartier, quelques gousses d’ail écrasées, quelques branches de citronnelle, des grains de coriandre, quelque feuilles de lime Kaffir, une cuillerée à soupe de sauce nuoc-mâm et l’équivalent de mirin.

Puis, couvrez le tout de 6 tasses d’eau et laisser mijoter à feu très très doux un bon deux heures. Si vous n’avez pas d’écailles de crevettes, utilisez tout simplement un bon bouillon de poulet à la place de l’eau.

L’étape coco – cari
Ici, je me suis inspirée de mon amie Nathalie qui utilisait cette technique suite à un cours de cuisine thaïlandaise qu’elle avait suivi. Dans un autre chaudron, j’amène à ébullition 2 grosses cuillerées de pâte de cari rouge, et les quantités équivalentes de vinaigre de riz et de cassonade. Je laisse bouillir jusqu’à ce que l’odeur de vinaigre s’efface, soit de 2 à 3 minutes.

Puis, graduellement, j’ajoute une grosse conserve de lait de coco, en remuant constamment.

Ensuite, on ajoute le bouillon, louchées par louchées et on laisse réchauffer de 15 à 30 minutes.

À la soupe!
Ensuite, je procède façon bar à soupe. Je place dans des bols sur mon comptoir: des nouilles pré-cuites (le vermicelle, c’est bien, mais je préfère les nouilles Shanghai ou Udon), des fèves germées, de l’oignon vert haché (échalotes vertes), des oignons caramélisés, de la coriandre et du basilic haché, du poulet effiloché, des crevettes sautées, du tofu sauté, des tranches de lime ou de citron. Un aveu: j’adore aussi hacher de la laitue iceberg pour ajouter un peu de croquant!

Chaque invité s’empare d’un grand bol et choisit ce qu’il mettra dans sa soupe! Puis, on termine avec quelques louches de bouillon.

Soupe thaï cari coco

Soupe thaï cari coco

Vous pouvez aussi garnir avec des graines de sésame, de l’ail grillé, et pourquoi pas, utiliser des restants de dinde des Fêtes!

Publicités

6 réponses à “Soupe thaï au cari et lait de coco

  1. Pingback: François Chartier vous attend chez IGA | Sylvie Isabelle·

  2. Je cherchais une bonne recette de soupe thai.
    J’en ai écarté plusieurs dont les ingrédients ne l’impressionnait pas. Celle la est FABULEUSE!
    Merci infiniment de ce partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s