Un dîner au Panache

Grâce à Québec Exquis, les gourmands comme moi peuvent se permettre quelques folies l’espace d’une semaine et essayer des restaurants qui, d’ordinaire, sont parfois hors d’atteinte de notre portefeuille. Pour ma part, j’ai enfin pu tenter l’expérience du Panache, et je n’ai pas été déçue!

Québec Exquis vous avez dit?
Québec Exquis est un événement qui en est à sa deuxième édition. Les chefs qui y participent sont jumelés à un producteur local et nous concoctent un menu midi (15$ ou 20$) et un menu du soir (30$, 40$ ou 50$) autour de leur produit vedette. Bref, c’est l’excuse parfaite pour les foodies de la région de découvrir de nouveaux restos, de nouveaux produits ou tout simplement de succomber à leur péché mignon.

Mon dîner au Panache
J’étais déjà conquise par le café Artefact et le lobby du Panache (je vous ai déjà dit que j’adore les bars d’hôtels!). J’ai aussi été charmée par la salle à manger du Panache: on sent le caractère historique de l’endroit et l’authenticité qui s’en dégage est palpable. Ce qui m’a étonnée, c’est la chaleur qui se dégage de l’endroit. Peut-être justement à cause du feu de foyer qui flambe allégrement au milieu de la salle, j’aurais facilement pu m’installer dans une banquette et passer l’après-midi au resto à lire un livre.

Un autre plus: le service. Pas guindé pour deux sous, simple, direct, attentionné, précis… Sans aucune prétention, on nous met à l’aise et tout est réglé au quart de tour. Un vrai plaisir! Et rapide en plus, ce qui est parfait sur l’heure du dîner.

Le menu
Tous les détails de ce que j’ai savouré ce midi se retrouve juste ici. Le produit en vedette était la canneberge avec la vinaigrerie Cass’Isle d’Orléans.

Entrée Québec Exquis Panache

Carpaccio de boeuf Angus, vinaigrette au cassis de l’île d’Orléans, salade de pommes de terre rattes et jeunes pousses

Plat principal Québec Exquis Panache

Caille farcie aux champignons sauvages doucement rôtie, sauce au cassis de la vinaigrerie Cass’Île, panna cotta au panais

Dacquoise aux amandes, crémeux au cassis et sorbet à la poire

Dacquoise aux amandes, crémeux au cassis et sorbet à la poire

Mon verdict?
Comment pourrais-je critiquer quoi que ce soit? À part le coût élevé des vins au verre, je ne vois pas quoi!

TOUT était délicieux – du carpaccio qui fondait sous la dent, à la caille habilement farcie, jusqu’au dessert. Une réussite sur toute la ligne.

Comme on dit souvent, on ne se racontera pas d’histoires: mon portefeuille ne me permettra pas de retourner souvent au Panache. D’ailleurs, j’ai de toute façon quelques réticences à débourser outre mesure pour des repas au restos. Par contre, si une occasion se présente, Le Panache est un endroit idéal pour vivre un moment agréable et réussi à tous points de vue!

Publicités

7 réponses à “Un dîner au Panache

      • Merci pour le partage. L’an prochain, je vais moi aussi céder à la tentation. Faut dire que j’ai un gros kik pour l’Auberge St-Antoine, la famille Price, et le Panache que je n’ai pas encore fréquenté 😦

  1. Pingback: Un dîner au Panache « Sylvie Isabelle | lacapitaleblogue.com·

  2. Pingback: La folie Québec Exquis… | Sylvie Isabelle·

  3. Pingback: #QcExquis | Premier arrêt: Panache | Sylvie Isabelle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s