Un atelier chez La Folle Fourchette (ou faire face à ses peurs)

Par un beau vendredi soir, grâce à un concours de circonstance un peu long à expliquer, je me suis retrouvée dans un atelier chez La Folle Fourchette à Limoilou, pour participer à un atelier sur les poissons et fruits de mer donné par Jeff Mondou, M. JEF Poisson lui-même.

Le mot clé du paragraphe précédent est « participer ». Comme dans les deux mains dedans. Alors que je pensais que je pourrais me la couler douce en sirotant un verre de vin et en regardant Jeff nous expliquer comment apprêter le crabe, je me suis plutôt retrouvée à apprêter moi-même mon crabe…. De là l’idée de faire face à ses peurs (ou comment je suis trop orgueilleuse pour me défiler!).

Vous pourrez constater mon niveau de confort (ou d’inconfort!) en visionnant cette vidéo.

Quand y faut, y faut! Hein @sylvie_isabelle 😉 #atelierculinaire #crabe #cuisineàlafollefourchette

A post shared by La folle fourchette (@follefourchette) on

Ceci dit, bien que je ne crois pas renouveler l’expérience très bientôt, je n’ai pu que me rendre à l’évidence: le crabe que l’on cuit soi-même est TELLEMENT plus savoureux que celui acheté tout cuit. J’ai testé la chose par après, et laissez-moi vous dire que je m’ennuie encore plus depuis de la poissonnerie de Jeff sur St-Joseph… Le crabe que j’y achetais tout cuit était parfait!

Je craque pour le crabe!

Je craque pour le crabe!

Outre notre crabe, nous avons apprêté également une salade de fenouil, lardons et zestes de citron que je ne cesse de refaire depuis: j’ai omis les lardons, ajouté des oignons rouges, des suprêmes d’oranges, parfois ajouté des olives noires… Je n’en ai jamais assez!!

Salade de crabe frais, fenouil, lardons, zestes de citron et câprons - à refaire, encore et encore!

Salade de crabe frais, fenouil, lardons, zestes de citron et câprons – à refaire, encore et encore!

Jeff nous a aussi livré le secret de son tartare de saumon: des noix grillées qui conservent leur croquant, contrairement à la panko ou à la tempura qui finissent toujours par absorber et se ramollir.

Et pour couronner le tout, les participants de l’atelier avaient droit à un rabais en boutique avant de quitter: impossible de résister à ce paradis des foodies! Je me suis enfin équipée d’un vrai couteau à fileter.

Je vous recommande fortement ces ateliers: jetez un œil à la programmation qu’on y offre et, surtout, réservez vite, car les places sont limitées! D’ailleurs, je risque de me laisser tenter par un autre très bientôt!

PS.: Et longue vie à JEF Poisson!

Vous voulez y aller?
La folle fourchette
986, 3e avenue
Québec, (Québec)   G1L 2X1
581-742-0767
Sur Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s