Un dîner en blanc… mouillé mais réussi!

J’en étais hier soir à ma première expérience pour cet événement – cette soirée a fait mentir la tradition selon laquelle il ne pleut JAMAIS pendant un Dîner en blanc. Les convives en ont été quitte pour une bonne douche… et une dose de plaisir toute aussi grande! Voici en vrac mes impressions et mes conclusions!

C’est de l’organisation, sur tous les plans!
Tout d’abord, je lève à nouveau mon chapeau aux organisateurs, assez téméraires pour organiser un événement extérieur. Si ceux du Festin dans le champ ont été chanceux, hier soir on peut dire que le Dîner en blanc est tombé à l’eau – toutefois, à ma grande surprise, le plaisir était au rendez-vous en dépit de Dame Nature.

Cette réussite, c’est en très grande partie grâce à l’organisation. Transporter près de 1500 personnes, fournir les tables, les chaises, et tout coordonner pour que tout ce beau monde s’installe de façon ordonnée, il faut le faire!

Mais le Dîner en blanc, c’est aussi BEAUCOUP d’organisation pour les participants, surtout lors d’une première participation! Les vêtements, les souliers, les accessoires – tout doit être blanc. Et on ne s’arrête pas là: les sacs et les paniers pour transporter la nourriture doivent être blancs, les parapluies, les imperméables…

Mon conseil serait donc de simplifier du côté de la nourriture. Bien entendu, c’est ce que je n’ai PAS fait cette année. J’ai cuisiné les entrées, le dessert, et j’avais prévu une fondue au fromage en plat principal (crinquée j’vous dis…)… Il faut TOUT transporter – aussi bien dire que j’ai passé une partie de la journée à jouer à Tétris avec ma vaisselle pour tout caser dans mes petits bacs de transport! L’an prochain, je me le tiendrai pour dit: c’est déjà beaucoup de planifier tout l’habillement, pour le repas, ça sera des sushis (ou une boîte à lunch de traiteur)!

Ma fondue au fromage, l'excellente Charlevoisienne!

Ma fondue au fromage, l’excellente Charlevoisienne!

Une ambiance folle
Je dois vous dire que j’étais un peu sceptique quant à ma participation. Toute l’organisation requise a un peu fini par m’énerver, les consignes m’ont sérieusement irrité (une page recto verso de règlements – en vacances, je déteste me faire dire quoi faire, quand le faire, comment le faire!), et la météo ne promettait rien de bon. Bref, j’y allais vraiment à reculons.

Je ne m’attendais donc pas du tout à m’amuser comme une petite folle, mais c’est exactement ce qui est arrivé! J’ai été impressionnée de voir la foule en blanc, de voir les gens sortir leur attirail – il régnait une atmosphère festive et bon enfant dès qu’on s’approchait du site!

Sur place, on constate aussi que les consignes sont efficaces, même si j’ai bougonné: tout le monde sait exactement où aller, quoi faire et quand le faire. Alors que ça pourrait très facilement être la pagaille, tout se déroule rondement. C’est donc une bonne chose d’être archi clair sur les directives en amont de l’événement: une fois sur place, nulle trace de rigidité et de contrôle… juste du plaisir!

Il pleut? Ben cou donc…
En fait, je me suis tellement amusée que les orages qui se sont abattus sur nous ne m’ont même pas arrêté de manger ma fondue au fromage! Et bien qu’il faisait froid, les participants ont continué à s’amuser ferme même sous la pluie, jusqu’à ce qu’on soit trempés jusqu’aux os.

À l’an prochain?
Eh bien oui, je l’avoue: j’ai eu la piqûre! Et je serai très certainement de la prochaine édition de l’événement…
Parce que l’ambiance musicale était fantastique…
Parce que je n’ai pas eu le temps d’aller danser sur la piste de danse…
Parce que je n’ai pas eu le temps d’aller me faire prendre en photo officielle…
Parce que j’ai une robe blanche que je ne remettrai pas d’ici là…
Parce que j’ai eu un plaisir fou avec mes amis, et avec les amis de mes amis…
Parce que je vais simplifier l’aspect bouffe…
Parce que je sais maintenant que si ça semble compliqué avant d’arriver, une fois sur place, tout est parfait…
Et tout simplement parce que c’est un beau gros party!

Et une suggestion en terminant…
Bien que l’événement se déroule dans un cadre urbain, en ville, il serait vraiment essentiel d’avoir quelques bus qui partent du centre-ville. J’habite Saint-Sauveur, l’ami qui m’accompagnait habite dans Saint-Jean-Baptiste… Il a fallu qu’on se rende à Duberger prendre le bus.

Vous voulez y être l’an prochain?
2 options s’offrent à vous:

  • Soit vous vous faites parrainer par quelqu’un qui a déjà participé
  • Soit vous vous inscrivez sur la liste d’attente directement sur le site
Publicités

13 réponses à “Un dîner en blanc… mouillé mais réussi!

  1. Madame, vos commentaires sont A1. Je n’ai rien à ajouter, ne serait-ce que j’ai réellement eu du plaisir même sous la pluie. ET vivement les autobus en départ du centre-ville.

  2. D’accord pour les sushis sans soucis. Je suis du Dîner en Blanc depuis les débuts et j’ai, moi aussi, « mis le paquet » pour réaliser après que le simplissime était préférable 🙂

  3. Moi aussi j’y étais et c’était ma 1re. J,ai beaucoup aimé et j’y serai l’an prochain. Et oui ca demande beaucoup de planning juste pour l,habillement! nous on a fait dans la simplicité avec des sushis et ce fut parfait! j’habite à quelques minutes à pied du Grand THéâtre…et moi aussi j’ai du me taper un bon 20 min de bus mais ca fait partie de la game! a l,an prochain!

  4. J’en étais personnellement à mon deuxième Dîner en Blanc et je peux vous dire que même si j’ai simplifié un peu côté nourriture, j’avais autant de bagage que l’an passé! 😉 On veux toujours faire mieux et on fini par se compliquer la vie! Par contre c’est toujours un plaisir de revoir nos amis dans ce cadre si enchanteur et c’est à se moment que l’on se dit que tout ces préparatifs en ont value la peine… mais que l’an prochain on va faire ça un peu plus simple! (et l’histoire se répète… on fait toujours aussi compliqué!) 😉 hihihi!

  5. Bonjour! Je confirme que d’une année à l’autre, on en met davantage. Merci de votre présence Sylvie et à l’an prochain. Merci de vos bons mots aussi concernant notre travail, c’est très flatteur de votre part! Au plaisir.

    • Merci André! C’est un boulot colossal! Pluie ou pas, on s’est VRAIMENT amusés: je mets tout le monde au défi d’essayer! Je vous confirme déjà que j’ai de nombreuses demandes de parrainage! 🙂
      Nous serons au rendez-vous l’an prochain… On a déjà hâte! 🙂

  6. Pingback: Un Dîner en blanc pluvieux mais réussi | Harnois à la carte·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s