#QcExquis | Premier arrêt: Panache

L’an dernier à pareil date (ou presque), j’avais profité de l’événement Québec Exquis pour aller visiter Le Panache pour la toute première fois. J’étais absolument tombée sous le charme – l’ambiance est zen, calme, conviviale et, à ma grande surprise de fille qui porte des jeans et un tshirt 365 jours par année, pas snob pour deux sous!

Depuis, j’y suis retournée à plusieurs reprises car j’ai découvert que Le Panache offre un menu midi dont le prix de base oscille entre 22 et 24$ pour l’entrée, le plat principal et le dessert. Allez-y, faites aller vos méninges et rappelez-vous combien vous coûte votre repas dans votre bistro préféré? Pour un p’tit 5$ de plus (et, souvent, pour exactement le même prix), vous pouvez vous offrir Le Panache. Je vous suggère d’ailleurs de vous inscrire à leur infolettre – vous pourrez ainsi recevoir leur menu midi hebdomadaire (truc de foodie!).

Cette année, Le Panache est jumelé à la Ferme Highland, et c’est donc un menu qui met en vedette le bœuf de cette ferme qui nous est proposé.

Menu Québec Exquis

Menu Québec Exquis

L’entrée
On débute avec un tataki de bœuf sur crème de raifort, condiment au cassis, coriandre et oignons marinés. Et c’est merveilleusement accompagné par le vin suggéré par M. Jean Moffet, caviste-sommelier du Panache: un italien de la région des Abruzzes, le Colline Teatine Bianco de Nicola Di Sipio, fait de Pecorino, de Trebbiano et de Falanghina, en importation privée (les vins du Panache sont à 85% en importation privée). Pour ceux qui se posent des questions, je ne connais pas grand chose aux vins, mais M. Moffet explique très bien!

Le tataki fond en bouche, et le blanc, si le choix semble audacieux, a suffisamment de caractère pour tenir tête au bœuf.

Le plat principal
On poursuit avec les raviolis de daube de bœuf braisé, sur purée de céleri rave, jus de viande, zeste d’orange et estragon. Et c’est encore merveilleusement accompagné par la suggestion de M. Moffet, un Miros de Ribera 2002 (rien de trop beau!), que je qualifie sans hésiter de meilleur vin que j’aie jamais bu (à ce jour).

Et le dessert
Beignets à l’érable et glace à la vanille – on aime!

Beignet à l'érable, glace à la vanille

Beignet à l’érable, glace à la vanille

Verdict
Il ne faut surtout pas se priver d’aller faire un tour au Panache, pour dîner, pour souper, ou simplement pour prendre un verre dans le lobby (je vous ai déjà parlé de ma passion pour les bars d’hôtels!)… C’est beaucoup trop savoureux/beau/chaleureux/confortable pour s’en priver!

Merci à Québec Exquis et Le Panache pour la charmante invitation ainsi qu’à Mme Ingrid Lemm, directrice des ventes, M. Jean Louis Souman, directeur général , M. Moffet ainsi que le chef Julien Dumas qui ont tous pris le temps de venir m’accueillir et me saluer – une réception digne d’une princesse (en jeans)!

Publicités

2 réponses à “#QcExquis | Premier arrêt: Panache

  1. Pingback: #QcExquis | Deuxième arrêt: Laurie Raphaël | Sylvie Isabelle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s