Patente et Machin – adopté à l’unanimité!

À mon tour d’en rajouter: tous sont unanimes, les gars de L’Affaire est Ketchup ont encore réussi leur coup! Et je dois dire que je ne suis pas peu fière que leur tout nouveau resto, Patente et Machin, ait pignon sur rue directement dans le quartier St-Sauveur, dans les locaux anciennement occupés par Chez Jeannine (c’est à se demander où les fêtards de St-Sô pourront maintenant soigner leurs lendemains de veille).

Menu - Patente et Machin

Menu – Patente et Machin

Lors de mon premier passage, bien qu’ayant réservé car j’étais en compagnie de Harnois à la carte et de Miss Papila, j’avais eu l’impression d’une ambiance beaucoup plus décontractée que chez L’Affaire est Ketchup – non pas que L’Affaire soit guindée, bien au contraire, mais n’essayez pas de vous y pointer sans avoir fait une réservation plusieurs semaines à l’avance. Chez Patente et Machin, j’ai eu un instant l’espoir d’une vraie « brasserie de gars », simple, où on arrive un peu à l’improviste et où on peut tout de même se dénicher un petit coin au bar pour déguster une bière, ou un verre de vin d’importation, en grignotant de savoureuses petites patentes. Ma deuxième visite en compagnie de Dezjeff m’a un peu détrompée: un instant de panique dans les yeux du serveur quand j’ai répondu « Non, pas de réservations! » m’a vite fait comprendre qu’ici aussi, il faudrait bientôt réserver pour l’un ou l’autre des services. On nous a tout de même trouvé une place sans problème, mais je croise mes doigts pour que Patente et Machin conserve un brin de spontanéité.

Bref – le menu se décline en Petites Patentes, en Patentes, en Machins et en Gros Machins à partager. Après la description de 3 petites patentes, j’avais déjà pitié de mon serveur – ici, on décrit les plats comme si on auditionnait chez Les Chefs! Les ingrédients se multiplient à chaque plat, et on utilise tous les buzz words, comme il se doit: on joue sur la fraîcheur, l’acidité qui est balancé par le sucre, le produit est en vedette… Je prédis une extinction de voix à l’équipe de service qui décrit tout tout tout à chaque table – comptez un bon 20 minutes de description de plats, 20 minutes pendant lesquelles vous saliverez sans cesse sans jamais être capable de vous décider tant TOUT semble absolument divin!

J’ai passé outre les cocktails maison (un Bloody Ceasar à la chair de crabe et un martini avec pétoncle flambé), mais je me promets de retourner les essayer, probablement en entrée car ils me semble plutôt consistants pour des apéros.

Lors de notre première visite, mes complices et moi nous sommes partagé 3 petites patentes: les accras de morue, les fameux onions rings avec miel et copeaux de parmesan, et les ailes de pintade. Verdict: collant, sucré, gras, savoureux, bref… exactement ce qu’on veut! En fait, ces 3 petites patentes pourraient presque faire office de repas pour 1 personne, ou encore servir de copieux 5 à 7 pour 2 personnes.

Les fameux onion rings

Les fameux onion rings

Ailes de pintades

Ailes de pintades

Accras de morue

Accras de morue

Apéro urbain

Apéro urbain

Nous ne nous sommes toutefois pas arrêté là puisque nous venions explorer l’adresse pour la première fois. Pour ma part, j’ai opté pour un des machins: les pétoncles sur lit de betteraves tièdes. Je n’ai pas été déçue: accompagnés de salicorne et d’une petite vinaigrette tiède et acidulée, les betteraves multicolores fondaient sous la dent, tout comme les 3 gros pétoncles poêlés. Une véritable réussite!

Pétoncles poêlés sur salade de betteraves tièdes

Pétoncles poêlés sur salade de betteraves tièdes

Mare-Hélène d’Harnois à la carte a opté pour les ris de veau (toujours parmi les machins) tandis que Miss Papila optait pour deux autres petits machins, soit les ris de veau pop corn et le pressé de pieuvre et porc effiloché. Elles semblent aussi avoir été satisfaites.

Une bonne idée sur la carte: les gros machins qui peuvent être partagés à deux, selon ce que nous dit notre serveur. Comme je commence à connaître l’esprit de la maison, disons que je pencherais même pour les partager à 4!

Enfin, Marie-Hélène et moi nous somme partagé un dessert, le pouding chômeur gratiné au Perron vieilli – les sceptiques seront confondus! C’était un pur délice.

Pouding chômeur de chez Patente et Machin

Pouding chômeur de chez Patente et Machin

Je vous recommande donc chaudement une visite chez Patente et Machin, en réservant à l’avance – si vous vous essayez sans réservations, bonne chance… mais si ça fonctionne, ça vaut le détour! Longue vie au commerce – je leur souhaite une terrasse où on pourrait se pointer sans réservation pour l’apéro et profiter de leur carte inventive. Et je leur souhaite la bienvenue dans St-Sauveur!

Pour lire l’opinion de Francis de TranchedePain.com, c’est par ici…

Et si vous voulez y aller…
Patente et Machin
82 rue St-Joseph Ouest
Québec (QC)
(581) 981-3999

Publicités

5 réponses à “Patente et Machin – adopté à l’unanimité!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s