Retour sur le lancement de L’Essentiel de Chartier

Si vous me lisez, vous savez que j’adore François Chartier, le Château Frontenac et Stéphane Modat. L’invitation à assister au lancement du tout dernier livre de François Chartier, L’Essentiel de Chartier, est tombée à pic pour moi!

La première raison, c’est qu’on avait l’occasion lors d’un 5 à 7 de savourer différents vins de François Chartier, en plus de découvrir la toute nouvelle bière gastronomique développée en collaboration avec Glutenberg, la Lapsang d’automne. Je pense que j’aime autant le mot « lapsang souchong » que les saveurs fumées que ce thé confère à la bière. C’est une autre belle réussite du tandem Chartier-Glutenberg, et je me promet d’en siroter une doucement chez moi dès que la neige commencera à tomber un peu.

La nouvelle Lapsang d'automne - coup de coeur!

La nouvelle Lapsang d’automne – coup de cœur!

Le deuxième très grand plaisir de ce lancement était de savourer un menu concocté par 5 chefs dont la renommée n’est plus à faire: pour l’occasion, Stéphane Modat recevait dans sa cuisine Patrice Demers (Patrice Pâtissier), Juni Ikamestu (Juni), Simon Mathys (Accords) et Haissam Souki (Tapas24). Au programme: un menu 5 services avec accords vins. Si le plaisir que j’ai eu à savourer tout ça est représentatif du plaisir que les équipes en cuisine ont eu à nous préparer le tout, ça a dû être une soirée mémorable pour eux aussi!

Sans vous décrire de façon exhaustive tous les plats, je vous mentionne mes deux coups de cœur. Tout d’abord, le filet de bœuf légèrement fumé de Stéphane Modat: j’aimerais un jour réussir à faire cuire mes viandes avec ce degré de perfection. Les saveurs étaient élégantes et habiles – de la haute voltige, vraiment! Et le dessert de Patrice Demers… Une bouchée m’a ramené instantanément en enfance! (Cliquez pour agrandir les photos!)

Encore une fois, ce fût une soirée parfaite au Château, et une première expérience au Champlain pour moi… j’espère que ce ne sera pas la dernière!

J’en profite pour « taper » à nouveau sur le clou et vous rappeler que pour profiter de l’expérience Château Frontenac, ça vaut vraiment la peine de devenir un Ami du Château. Oubliez les points à accumuler pendant des années: cette carte vous donne un avantage concret et immédiat, soit un rabais de 20% ans les restaurants et bars du Fairmont Le Château Frontenac: Le Champlain, Le 1608 et Le SAM (sur le menu à la carte seulement). Et en plus, il y a du stationnement en valet gratuit, des offres spéciales… Je ne m’en passerais plus!

Je remercie chaleureusement Alain Labonté Communications pour l’invitation, M. Chartier, Stéphane Modat et ses collaborateurs de la soirée, et toute l’équipe du Fairmont Le Château Frontenac qui nous donne à chaque fois envie de revenir plus souvent.

Et un merci tout particulier à mes amis blogueurs de la soirée, Allison, Véronique et Dominique qui m’ont diverti tout au long de cette soirée alors que j’en avais bien besoin!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s